Comment réussir à faire dormir bébé dans SON lit?

J'ai eu 3 bébés, 3 enfants, 3 caractères et personnalités différentes avec à chaque moment ses interrogations.

Les premiers mois j'ai partagé mon lit avec ces tout-petits, pour plus de facilité pour l'allaitement et pour mieux les surveiller. Pour qu'ils se sentent eux-mêmes en sécurité et pas seul. Passés ces premiers temps de la maternité, j'ai eu plus ou moins de difficultés à les faire dormir dans leur propre lit. Et il se trouve que mon petit dernier résiste à l'idée de s'endormir seul. Il a encore besoin de moi. L'endormir dans mon lit était relativement facile, mais dans un lit à barreaux, je n'entre pas, alors c'est plus compliqué. Et lorsque je le porte, endormi, jusque là, il se réveille brusquement et pousse des cris! J'ai bien réfléchi, et finalement, j'ai sorti le matelas du lit pour pouvoir m'allonger à coté de lui, et l'endormir dans SON lit! Une fois qu'il est endormi, je n'ai plus à le déplacer, je n'ai plus qu'à partir sur la pointe des pieds!

Ce qui donne un petit coté très Montessori à la chambre finalement!:

bébé,enfants,livres

IMG_0266.JPG

bébé

Maria Montessori s'est intéressée de près aux aménagements pour bébés et enfants. La première à avoir constaté que les meubles que nous choisissions n'étaient pas adaptés à leurs besoins. Elle considérait que le lit à barreaux existait pour la tranquilité des parents mais pas pour la sécurité de l'enfant (quoi qu'on en pense, il peut chuter). Maria Montessori préconisait un intérieur à hauteur d'enfant, un lit au niveau du sol, des petits sièges à sa portée. Un intérieur aménagé pour un enfant consiste à éliminer tout danger à priori pour qu'il puisse y évoluer sans qu'on ait à lui dire NON!

bébé

Bien que j'aie lu quelques uns de ses ouvrages, j'avoue que je n'avais pas envisagé de transformer ma maison en fonction de la pédagogie Montessori. Essentiellement par manque de place. Par contre, je me suis toujours adaptée à mes enfants en essayant de trouver les meilleures solutions aux problématiques que nous rencontrions. Les meilleures solutions étant souvent les plus logiques... et rejoignant ce que Madame Montessori écrivait dans "L'enfant". Si toi aussi ce sujet t'intéresse, il faut savoir que ses livres sont très accessibles et n'ont rien de compliqué. Si vraiment l'aspect compact de sa prose te rebute, une sortie récente adaptée en livre pratique existe, que j'ai trouvé pas mal: Il s'agit de "Vivre la pensée Montessori à la maison".de Emmanuelle Opezzo.

Bonne lecture!

Les commentaires sont fermés.